« octobre 2004 | Accueil | décembre 2004 »

11/04/2004

Post scriptum: Kerry a gagné

C'est du moins ce que jure Greg Palast, journaliste (très) engagé travaillant parfois pour la BBC. Il affirme que les sondages sortie des urnes -très favorables à Kerry- étaient exacts. Sa démonstration est encore un peu légère, mais je suis sûr que cela va donner l'occasion de mille théories du complot. (Lire aussi ici).

Merci pour tous vos gentils mots, je suis comme Fabrice très touché (et assez impressionné par l'avalanche). Ce n'est pas le journal qui nous a demandé d'arrêter, c'est simplement que ces blogs étaient conçus pour éclairer la campagne.
Mais comme Fabrice vous l'a dit, nous réfléchissons à d'autres formules.
Entretenir très régulièrement un blog prend du temps, oui, et il reste en permanence dans un coin de votre tête. La campagne fournissait suffisemment d'anecdotes chaque jour pour que ce ne soit pas trop prenant. Il faut examiner si l'on peut trouver une formule qui soit, pour nous, supportable.
Pour répondre à une question, je n'ai pas eu l'impression d'être schizophrène (blogger/journaliste). J'avais l'impression de faire à peu près le même métier. Le style est légèrement différent . On dit "Sarkozy nous a regardé d'un drôle d'air" au lieu de dire "Sarkozy a regardé la presse d'un drôle d'air", ou encore: "je sens, en entrant dans la maison, une odeur de soupe" au lieu de "une odeur de soupe flotte dans la maison".
L'impression d'intimité vient plutôt, me semble-t-il, des commentaires et des échanges, qu créent une ambiance de "club". Enfin, une réflexion en passant: on dit que les blogs n'obéïssent pas aux règles de "sérieux" de la presse, mais je ne suis pas forcément d'accord. Si vous écrivez une bêtise, vos commentateurs vous sautent dessus tout de suite. Et à la différence du journal papier, vous pouvez immédiatement rectifier la bêtise.
Les blogs ont été critiqués pour avoir donné les résultats des "exit polls" le 2 novembre. C'est une tartufferie: ces chiffres circulaient par e-mail à toute vitesse. Les blogs et les e-magazines les plus connus (même Wonkette ou Drudge) les ont publiés avec des formules de prudence, en rappelant que ces sondages s'étaient trompés il y a quatre ans. Seul Slate s'est laissé un peu trop emporter, en les accompagnant d'un papier brillant pour démontrer que sauf miracle, Bush ne pouvait pas, mathématiquement, gagner.
Pendant cette campagne, les blogs ont joué un rôle utile de "fact checking", notamment après les débats des candidats. Ce sont des blogs (conservateurs) qui ont également montré que les documents à charge contre Bush présentés par CBS étaient des faux.
Cela dit, il y a blog et blog. Mais il en est de même pour les restaurants: personne n'est obligé d'aller s'intoxiquer dans les plus mauvais.
P.R.

l

novembre 4, 2004 | Permalink | Commentaires (41)

11/03/2004

The End

La course à la Maison Blanche est terminée.
Ce blog s'arrête, donc.
Merci de l'avoir accompagné et enrichi de vos commentaires, souvent excellents.
Il me manquera,vous me manquerez aussi.
(Si vous l'avez apprécié, n'hésitez pas à me le dire dans les commentaires ci dessous. Si vous l'avez VRAIMENT aimé, et que vous voulez me faire plaisir, souscrivez donc à un abonnement à Libération: rien ne vaut le papier).
Je sais que la réélection de W n'est pas, pour beaucoup d'entre vous, le "happy end" qu'ils souhaitaient. Mais ce fut passionnant à suivre, non?
P.R.

PS: voici les dernières statistiques du blog, depuis janvier:

Total number of hits: 391685
Average per day: 1398.88
This week: 50922
Total Posts: 163
Total Comments: 1611

novembre 3, 2004 | Permalink | Commentaires (108)

7 raisons pour la gauche d'être de mauvais poil

1. Bush a reçu plus de voix que tous les candidats dans l'histoire.
2. Les jeunes n'ont pas voté en masse: pas plus qu'en 2000 (pas de raz-de-marée "mooriste", donc).
3.Les "valeurs morales" ont supplanté l'irak et l'économie dans les motivations de vote.
4. Les onze référendums anti-mariage gay sont passés haut la main.
5. L'amendement du Colorado pour détruire la règle du "winner takes all" n'est pas passé.
6. Le Congrès est encore plus républicain qu'avant.
7. aucun journaliste ne veut recompter des votes en Ohio où il n'y a ni mer ni palmier, surtout en novembre.

La liste n'est pas exhaustive.
P.R.

novembre 3, 2004 | Permalink | Commentaires (56)

02:20 A plus tard.

Je vais me coucher, soyez sages.
P.R.

novembre 3, 2004 | Permalink | Commentaires (26)

02:00 l'Ohio, Floride de 2004?

L'état-major de Kerry ne concéde pas la défaite dans l'Ohio: "Le décompte des voix dans l'Ohio n'est pas terminé. Il reste plus de 250.000 bulletins à compter. Nous croyons que John Kerry remportera l'Ohio" déclare dans un communiqué Mary Beth Cahill, directrice de
campagne. Le problème porte sur les "bulletins provisioires" (bulletins gelés en attendant la vérification du droit, pour l'électeur, de voter). Les armées d'avocats risquent de voler de Floride vers l'Ohio...
P.R

novembre 3, 2004 | Permalink | Commentaires (13)

1:00 Rove confiant

A la Maison Blanche, Rove a déclaré à Bush que l'Ohio et le Nouveau Mexique était gagnés. A ce stade, et si c'est vra, je ne vois plus quel calcul peut sauver Kerry.
P.R.

novembre 3, 2004 | Permalink | Commentaires (21)

00:15 La Floride vote Bush

Karen Hughes, la conseillère en communication de Bush: "nous avons gagné la Floride. Nous allons gagner l'Ohio". Les républicains ont plus de couleurs qu'à 19 heures.
P.R.

novembre 3, 2004 | Permalink | Commentaires (12)

11/02/2004

23:37. O+O= la tête à Ohio.

La Floride semble gagnée pour Bush.
Si cela se confirme, Kerry devra pour gagner remporter l'Ohio et ses 20 grands électeurs, ainsi qu'un autre swing state comme l'Iowa.
Difficile.
A la télé, on commence à compter les erreurs de Kerry. Il aurait dû aller au Sud pour prendre au moins un Etat, il aurait dû mieux faire plus d'effort en direction des électeurs juifs de Floride...


Y-a-t-il encore des lecteurs, en France, qui n'ont pas encore dormi?
P.R.

novembre 2, 2004 | Permalink | Commentaires (36)

10:15 Ca vous rappelle quelque chose?

Moi oui. Il y a quatre ans, j'étais sous la pluie, à Austin, Texas. Au milieu d'une foule de républicains. Gore avait été d'abord donné gagnant (gros soupirs autour de moi) puis perdant (cris de joie). Gore avait concédé sa victoire, puis s'était rétracté.
Puis ce fut la confusion -mais on n'en est pas encore là.

Pour suivre les résultats, la meilleure carte est à mon sens celle de C-Span. Mais la plus amusante est celle de Mydd, parce qu'on peut la modifier comme de la pâte à modeler.
P.R.

novembre 2, 2004 | Permalink | Commentaires (10)

9:00 Le conseil des républicains

C'est d'oublier les sondages "sortie des urnes", qui ne valent rien. En 2000 ils donnaient à Gore trois points d'avance en Floride...
En Virginie, Bush est en passe de gagner largement (54-45), alors que les "exit polls" lui donnaient dans l'après midi qu'un point d'avance.
Alors les républicains reprennent espoir. Ils suggèrent de reprendre les exit polls, mais d'ajouter trois ou quatre points à Bush à chaque fois...
Quel suspense!
P.R.

novembre 2, 2004 | Permalink | Commentaires (9)